Casque Seconde Main

Pourquoi ne jamais acheter un casque usagé

Wow! Il est donc bien beau ce casque !!!

Mais qui dit sécurité à moto, dit bien certainement, casque de moto !

Alors gardez en tête (ou sur votre tête) qu’un casque est conçu pour vous protéger d’un seul accident et sans plus. Comme les dommages subis par un casque ne sont pas toujours visibles, il serait plus prudent de vous en procurer un neuf pour une protection optimale.

De plus, un casque doit être certifié et homologué DOT et FMVSS-218 au minimum. Et saviez-vous que comme pour vos pneumatiques, votre casque a lui aussi une date de fin de vie ? Attention, cette date ne doit pas s’appuyer contre la date de l’achat, mais bien celle de la date de sa conception !

Il y a certes beaucoup d’annonces de casques à vendre sur les sites de petites annonces.

Même si le prix peut parfois, sembler alléchant à première vue, puis que son propriétaire (unique ou pas), indique qu’il n’a jamais été porté! Il est fort recommandé de ne JAMAIS achetez d’un particulier votre prochaine coquille, sauf si vous avez besoin d’un nouveau vase pour vos plantes.

Oui mais, je n’ai pas les moyens de m’acheter un nouveau casque !

Alors, si tel est votre cas, fini les excuses. Un nouveau casque pour environ 60 CND$ c’est possible de s’en procurer un tout neuf, dans sa boîte d’origine et surtout jamais été porté. Nous vous en avons dénichés sur Moto-Fripes.com votre Friperiemotarde.com, à une fraction du prix de ce que même, le distributeur exclusif canadien peut vous le vendre ! De superbes CASQUE ZOX HELMETS® ROUTE 80 DDV NOIR AVEC GRAPHIQUE VINTAGE. Alors avons-nous besoin de vous dire de faire vite et de vous procurer rapidement ce deal ?! Si vous n’avez pas besoin dans l’immédiat d’un nouveau casque, peut-être que votre Backseat aura envie elle aussi d’avoir tout comme vous une tête bien encrée sur ses épaules lors du retour de votre prochaine excursion de moto !

Il faut donc savoir réfléchir avec sa tête pour être en mesure de bien la protéger!

 

Casque et protection visuelle

Motocyclette et cyclomoteur — Protection visuelle et casque protecteur Le port d’une protection visuelle personnelle est obligatoire pour le conducteur d’une motocyclette ou d’un cyclomoteur dans les zones où la limite est de plus de 50 km/h.

L’amende pour le non-port de la protection visuelle est de 80 $ à 100 $. Le passager n’est pas touché par cette obligation.

La fourchette d’amendes pour le non-port du casque protecteur sera dorénavant de 200 $ à 300 $.

LE CASQUE : OBLIGATOIRE ET CONFORME AUX NORMES

En vertu du Règlement sur les casques protecteurs, toute personne qui circule sur une motocyclette doit obligatoirement porter un casque protecteur conforme à l’une des normes de fabrication suivantes :

  • DOT FMVSS 218 (Département des Transports des États-Unis)
  • Snell Memorial Foundation
  • ECE Regulation 22 (Commission économique des Nations Unies pour l’Europe)
  • CAN-3-D230 (Association canadienne de normalisation)
  • Specifications for Protective Headgear for Vehicular User Z90.1 (American National Standards Institute)
  • British Standards Institute

LA PROTECTION VISUELLE : OBLIGATOIRE

Le port d’une protection visuelle est obligatoire pour le conducteur. Si le casque n’est pas muni d’une visière, le conducteur doit porter des lunettes protectrices. Cette obligation s’applique lorsqu’il circule dans une zone où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h.

Pour être sécuritaires, la visière ou les lunettes protectrices doivent être :

  • à l’épreuve de l’éclatement
  • conçues de façon à ne pas limiter votre champ de vision
  • propres et entretenues régulièrement
  • modelées pour bien s’adapter au casque ou, dans le cas des lunettes, au contour des yeux

Le port d’une protection visuelle pour le passager est fortement recommandé, bien qu’il ne soit pas obligatoire.