Sonomètre

Sonomètre Le bruit des silencieux des motocyclettes et des cyclomoteurs peut être contrôlé par sonomètre.

BRUIT DES MOTOS

Le bruit trop élevé du système d’échappement de certaines motos peut être une source de distraction pour les usagers de la route et peut nuire à la quiétude des résidents. Une moto trop bruyante fait aussi courir à son propriétaire le risque de recevoir une amende.

CE QUE DIT LA LOI

SELON LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

L’article 258 du Code de la sécurité routière comporte des dispositions pour limiter le bruit émis par les systèmes d’échappement des véhicules.

SELON LE RÈGLEMENT SUR LES NORMES DE SÉCURITÉ DES VÉHICULES ROUTIERS

L’article 130 du Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers précise qu’aucun élément du système ne doit avoir été modifié pour augmenter le niveau sonore par rapport au système installé par le fabricant.

EN CAS D’INFRACTION

Le propriétaire d’une moto dont le système d’échappement est non conforme est passible d’une amende de 200 $ à 300 $.

MÉTHODE DE MESURE PAR SONOMÈTRE

Comment sont mesurés les décibels?
Les décibels sont mesurés avec un sonomètre placé à 50 cm du silencieux, à sa hauteur et dans un angle de 45 degrés.

Le policier demande au conducteur de tenir la moto et d’actionner les gaz, tandis que le sonomètre prend la mesure. Dans le cas d’une moto à transmission manuelle, celle-ci doit être au point mort lors de la mesure.

NIVEAUX DE DÉCIBELS PERMIS PAR LA LOI

  • Lorsque la vitesse de rotation du moteur est constante ou variable :
    • 100 décibels pour une moto
    • 90 décibels pour un cyclomoteur
  • Lorsque la vitesse de rotation du moteur est au ralenti :
    • 92 décibels pour une moto
    • 82 décibels pour un cyclomoteur

REFUSER DE SOUMETTRE SA MOTO AU TEST DU SONOMÈTRE

Durant le projet pilote, lorsqu’un conducteur refusait la mesure du niveau sonore de sa moto ou de son cyclomoteur, il était passible d’une amende de 200 $ à 300 $.

 

Casque et protection visuelle

Motocyclette et cyclomoteur — Protection visuelle et casque protecteur Le port d’une protection visuelle personnelle est obligatoire pour le conducteur d’une motocyclette ou d’un cyclomoteur dans les zones où la limite est de plus de 50 km/h.

L’amende pour le non-port de la protection visuelle est de 80 $ à 100 $. Le passager n’est pas touché par cette obligation.

La fourchette d’amendes pour le non-port du casque protecteur sera dorénavant de 200 $ à 300 $.

LE CASQUE : OBLIGATOIRE ET CONFORME AUX NORMES

En vertu du Règlement sur les casques protecteurs, toute personne qui circule sur une motocyclette doit obligatoirement porter un casque protecteur conforme à l’une des normes de fabrication suivantes :

  • DOT FMVSS 218 (Département des Transports des États-Unis)
  • Snell Memorial Foundation
  • ECE Regulation 22 (Commission économique des Nations Unies pour l’Europe)
  • CAN-3-D230 (Association canadienne de normalisation)
  • Specifications for Protective Headgear for Vehicular User Z90.1 (American National Standards Institute)
  • British Standards Institute

LA PROTECTION VISUELLE : OBLIGATOIRE

Le port d’une protection visuelle est obligatoire pour le conducteur. Si le casque n’est pas muni d’une visière, le conducteur doit porter des lunettes protectrices. Cette obligation s’applique lorsqu’il circule dans une zone où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h.

Pour être sécuritaires, la visière ou les lunettes protectrices doivent être :

  • à l’épreuve de l’éclatement
  • conçues de façon à ne pas limiter votre champ de vision
  • propres et entretenues régulièrement
  • modelées pour bien s’adapter au casque ou, dans le cas des lunettes, au contour des yeux

Le port d’une protection visuelle pour le passager est fortement recommandé, bien qu’il ne soit pas obligatoire.

Accompagnement Obligatoire

 

Accompagnement obligatoire — Motocyclette Les titulaires d’un permis d’apprentis conducteurs de la classe 6A n’ont plus l’obligation d’être accompagnés.

Le permis d’apprenti conducteur de la classe 6A vous autorise à conduire une moto sur la route et de vous perfectionner pendant au moins 11 mois, période au cours de laquelle vous devez respecter le couvre-feu vous interdisant de conduire une moto de minuit à cinq heures.

Bien que lors de ces 11 mois l’accompagnement n’est plus obligatoire, nous chez Moto Laurentides et Lanaudière, conseillons fortement a tout apprenti et ce peu importe son age ou son expérience hors route de saisir la chance de conduire en compagnie d’un membre plus expérimenté.

Entre nous…

Choisissez votre accompagnateur avec soin
Assurez-vous que cette personne est patiente, calme, compréhensive et qu’elle connaît bien le Code de la sécurité routière et les règles élémentaires de sécurité routière. Elle doit être en mesure de vous fournir aide et conseils en tout temps.

Circulation interfile ou « Lane splitting »

 

Clarification de la notion de circulation interfiles — Motocyclettes et cyclomoteurs Les conducteurs de motocyclettes et de cyclomoteurs ne peuvent circuler en interfiles.

 

Les motocyclistes et les cyclomotoristes ne doivent pas conduire entre :

  • des véhicules en circulation sur deux voies contiguës;
  • le bord de la chaussée et un véhicule dans la même voie;
  • un véhicule stationné et un véhicule en circulation dans la même voie que lui.

Figure 1Figure 2Figure 3

 

*texte tiré du site de Transport Québec*

Visibilité, phares, clignotants et réflecteurs

Trucs et conseils:

 

EN MOTO, L’IMPORTANT, C’EST D’ÊTRE VISIBLE

Pour votre sécurité en moto, assurez-vous d’être bien visible et signalez vos intentions. Portez un casque et des vêtements de protection aux couleurs claires, voyantes ou fluo. En moto, l’important, c’est d’être vu.

MOTOCYCLISTES, MONTREZ-VOUS

Les motocyclistes sont peu visibles. En raison de la petite dimension de votre moto, les automobilistes ont de la difficulté à vous voir, surtout de face. Faites tout pour vous faire voir.

COMMENT ÊTRE PLUS VISIBLE?

Vous

  • Des vêtements et accessoires de couleurs claires, voyantes ou fluorescentes, munis de bandes réfléchissantes
  • Un casque de couleur voyante (blanc, jaune, orange ou avec des motifs contrastants)

Votre moto

Idéalement, choisissez une moto de couleur claire ou voyante.

En plus des phares (projecteurs) obligatoires, ajoutez des feux d’appoint. Installez-les :

  • près des rétroviseurs
  • dans le bas de la fourche, pour donner l’impression que la moto est plus imposante

Les feux d’appoint permettent aux autres conducteurs de :

  • mieux distinguer le gabarit de la moto
  • mieux évaluer la distance qui vous sépare et la vitesse de rapprochement

À gauche : la zone généralement visible d’une moto (les phares).

À droite : la zone visible d’une moto sur laquelle on a installé des feux d’appoint, ce qui augmente de beaucoup la visibilité de son gabarit, donc la sécurité du motocycliste.

Sur la route

  • Circulez dans le tiers de voie qui vous procure le plus de visibilité et des marges de sécurité adéquates.
  • Établissez un contact visuel avec les autres conducteurs; sinon, présumez qu’ils ne vous ont pas vu.
  • Évitez de vous trouver dans les angles morts des autres véhicules.
  • Vous pouvez utiliser les feux de route (les « hautes ») le jour sans avoir à en diminuer l’intensité, surtout en ville où la surcharge d’information visuelle est importante. Toutefois, vous devez utiliser les feux de croisement (les « basses ») lorsque vous suivez un véhicule à moins de 15 mètres.

AJOUTEZ UN MODULATEUR DE PHARE

Soyez encore plus visible en ajoutant un modulateur de phare à intensité variable aux feux de croisement (les « basses ») ou aux feux de route (les « hautes ») de la motocyclette, ou aux deux.

Les normes de Transports Canada concernant cet équipement précisent que :

  • la vitesse de modulation doit être de 240 ± 40 cycles à la minute.
  • pendant chaque cycle, le projecteur doit fonctionner à la puissance maximale de 50 à 70 % du temps.
  • l’intensité la plus faible ne doit jamais être inférieure à 17 % de l’intensité maximale.
  • en plus du commutateur manuel, le modulateur doit être muni d’un dispositif qui interrompt automatiquement la modulation à la tombée du jour à l’aide d’un capteur de luminosité.

 

*Texte tiré du site de la SAAQ*

Visibilité

++Test pour verif++

Norme Visibilité

Motocyclette — Visibilité des phares et réflecteurs Les motocyclistes peuvent utiliser les phares de route (les « hautes ») durant le jour.

Une motocyclette doit être munie d’un réflecteur avant jaune et d’un réflecteur arrière rouge, et ce, de chaque côté du véhicule.

 

*Texte tiré du site de transport Québec ainsi que de la SAAQ* 

Le type de Ride enfin démystifié RT, RI, RS ou RE

La question nous est souvent posée, au risque de me répéter, je vais vous expliquez…

Q : Mais que veux dire R/T, R/I, R/S ou R/E quand une randonnée est publiée?

R : C’est une façon de catégoriser une randonnée. Il est donc important de comprendre la codification qui fut utilisée pour catégoriser le type de ride moto qui fut proposée. Cette codification a pour but de faciliter l’organisation entre membres qui publient des suggestions de randonnées ainsi que leurs styles. Voici comment les décodés ;

R/T (La Ride Tranquille) :
Parfait pour le motocycliste apprenti ou débutant avec ou sans expérience. Habituellement, pas trop technique et tout en respectant les limites de vitesse.

R/I (La Ride Intermédiaire) :
Conçu pour la plupart des motocyclistes ayant obtenu leur permis de conduire avec plus d’une année ou pour débutants ayant obtenu une certaine expérience. À noter qu’il n’est pas recommandé aux apprentis d’adhérer à ce type de ride. Normalement, un peu plus technique que R/T avec courbes et usage fréquent de la transmission tout en roulant parfois a plus ou moins 10 ou 20 km/hrs au-dessus des limites de vitesse.

R/S (La Ride Sportive) :
Adaptée au motocycliste ayant une expérience avancée, la connaissance de sa moto et ayant les réflexes aiguisés face aux situations d’urgence sur la route.

R/E (La Ride Extrême) :
Pour le pilote de course et de track, futur pilote de GP. maîtrisant à la perfection de R/T @ R/S. Ayant une expérience avancée, la connaissance de sa moto et ayant les réflexes aiguisés face aux situations d’urgence sur la route sans compter la connaissance des risques sur sa propre vie, celle des autres utilisateurs de la route ou des amandes a payé.

[ + ] (l’entre-deux) :
L’usage du « + », par exemple « R/T+ » signifie une ride entre le R/T et le R/I.

Moto Laurentides & Lanaudière suggéreront très fortement a ses membres de vous abstenir d’annoncer des R/I +. en particulier pour les accompagnateurs qui désirent accompagner des apprentis. Aussi à noter que tous les membres de ce groupe, suggérant des rides de types R/I +, R/S, R/S +, R/E, seront tout simplement exclus de ce groupe! Nous n’appuyons ni n’approuvons ce type de rides ici, à aucun prix. Notre mission c’est votre sécurité et notre réputation. Gardez aussi en tête que le but de l’accompagnement c’est de transmettre et améliorer les notions de base de la conduite moto. Tous unis, les prix de la SAAQ peuvent diminuer et les lois peuvent changer. À nous de prouver que c’est possible de rouler avec votre tête (et celle-ci, bien protégée)!

Maintenant, vous savez, donc… #HR2U 

Que veux dire HR2U ?

Simple! En anglais, tout comme KISS veut dire « Keep It Simple & Stupid« , HR2U c’est l’acronyme de « Happy Ride To You« .

Traduit en français, le tout se résume par « Roulez, amusez-vous et Souriez »!

That’s it!